Bronchiolite : une étude menée notamment à Bicêtre montre pourquoi elle ne touche que les nourrissons

Un site utilisant Réseau HU Paris Sud

HÔPITAL BICÊTRE

Bronchiolite : une étude menée notamment à Bicêtre montre pourquoi elle ne touche que les nourrissons

Dans une étude parue le 21 février 2017 dans la prestigieuse revue Immunity, des chercheurs de l’Institut Pasteur de Paris et de Shanghai, de Bicêtre, de l’Université Paris-Sud et du CNRS rapportent la découverte d’un nouveau groupe de cellules immunitaires de type lymphocytes B, présents uniquement chez les nourrissons, et constituant la cible privilégiée du virus de la bronchiolite.

Leurs travaux expliquent ainsi pourquoi cette infection des voies respiratoires basses affecte majoritairement les nouveau-nés, d’autant plus sévèrement qu’ils sont jeunes. Cette publication ouvre ainsi des perspectives diagnostiques et thérapeutiques nouvelles dans la prise en charge de la bronchiolite aigüe du nourrisson.

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ici.

Pour en savoir plus, voir l’interview du Professeur Pierre Tissières (service de réanimation pédiatrique de Bicêtre)